LES HEURES

Suite de sept huiles sur toile accompagnées d'extraits de poèmes

d'Henry Bauchau

 Exposition présentée en 2001 à l'Institut de science et de théologie des religions de Toulouse.

Les œuvres ont été acquises par Monseigneur Bressolette, alors recteur de l'Institut catholique de Toulouse. Elles sont aujourd'hui exposées dans la salle des professeurs.

 « Je suis une inconditionnelle de l'œuvre d'Henry Bauchau, ses poésies me réchauffent ,ses romans me fascinent, ses journaux m'apaisent...

Cet homme, je l'admire immensément. »

Catheri Duplaix

Bibliographie : Extraits des poèmes d'Henry Bauchau : La pierre sans chagrin, éditions Actes Sud, Le souffle de l'esprit.

 

 

Matines

Huile sur toile

60 x 60

 

 

 

Que l'homme dans le temps utile

Soit l'impatience d'exister

Et l'âme dans les eaux nubiles

Ouverte à l'immobilité

….

Henry Bauchau

 



Laudes

Huile sur toile

60 x 60

 

 

 

"Lumière, bergère, lucide

Est l'envol du martin-pêcheur

Car l'amour est prompt et limpide

Est le courage du bonheur."

 

Henry Bauchau

 



Tierce

Huile sur toile

60 x 60

 

 

 

 

 

"Si tu ne crois pas en la parole du monde

Qui te croira ?

 

Si tu n'aimes pas la matière

Qui t'aimera ?

 

Et si tu n'entends pas son rire

Qui te brisera ?"

 

Henry Bauchau

 


Sexte


Huile sur toile

60 x 60

 

 

 

"…

Nous vivons les soleils du turbulent désir

Chacun porte son poids d'espérance, longtemps.

Chacun attend le cri de la femme sauvage.

Chacune entend monter de sa femme profonde

L'événement futur en patience et lumière."

 

Henry Bauchau



None


Huile sur toile

60 x 60

 

 

 

 

 

 

"Dans la mémoire douloureuse

ne consumez plus votre vie

en travaux de terre ou de briques

car Dieu est mort.

A moins que syllabe chantée

ou l'aventure psalmodiée

que règle une assomption de pierre

à le ressusciter ne vienne.

Enfant dans le château d'amoureuse entreprise."

 

Henry Bauchau



Vêpres

 


Huile sur toile

60 x 60

 

"Il est vrai que la grâce du matin ne disparaît point à l'heure du soir

et que le soleil déclinant éclaire encore le sol modeste.

J'ai dépensé ma force et fatigué ce jour

est-ce que peine d'amour pouvait être perdue ?"

Henry Bauchau



Complies

 


Huile sur toile

60 x 60

 

 

 

 

"Tout ce jour fut semblable à l'heure de complies

quand le soleil de l'été à travers les arbres

n'en finit plus de s'accomplir et de prolonger sa disparition.

L'heure du dernier psaume, la bénédiction de la nuit,

l'attente, la fenêtre intérieure et le cheminement de l'étoile.

Le temps de rassembler comme une addition vaine

ces pensées, ces songes, ces gestes

que nous appelons exister.

Il est vrai que nous désirons être et pouvons seulement persister."

Henry Bauchau

 

 

Les heures
© 2017 Catheri Duplaix